de fr it

Charles Joseph Edmond deBois-Le-Comte

23.1.1796 à Paris, 9.3.1863 à Paris. Comte. Ambassadeur de France à Berne où il succède en 1846 à Charles Edouard de Pontois, B. a pour mission d'empêcher la guerre civile et la révision du Pacte fédéral, et de faire planer la menace d'une intervention militaire au cas où les radicaux attenteraient à la souveraineté des cantons. En juillet 1847, il rend publique une note comminatoire de Guizot à la Diète dans laquelle la France prend parti pour la souveraineté des cantons et pour le Sonderbund. Lors de la dissolution du Sonderbund, B. recommande au gouvernement français de manifester son soutien aux conservateurs par l'envoi d'armes et par une démonstration de force militaire à la frontière (octobre 1847). En novembre 1847 et janvier 1848, il fait parvenir au président de la Diète Ulrich Ochsenbein des notes impératives de Guizot qui mettent en garde contre tout changement constitutionnel et qui sont envoyées dans les mêmes termes par l'Autriche, la Prusse et la Russie. A la suite de la révolution de février 1848, B. quitte la diplomatie.

Sources et bibliographie

  • H. Bessler, La France et la Suisse de 1848 à 1852, 1930, 1-24
  • C. Stutz, Frankreichs Politik in der Sonderbundskrise, 1976
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 23.1.1796 ✝︎ 9.3.1863
Indexation thématique
Politique (1790-1848)