de fr it

Franz AlbanSchraut

décembre 1745 à Worms, 20.11.1825 à Berne, cath., de Worms. Fils du syndic du chapitre cathédral de Worms. Etudes de philosophie et de droit à Mayence et Nancy. Conseiller aulique du prince-évêque de Spire (1770). En 1784, S. entra au service de la diplomatie autrichienne. Après diverses missions, il fut, de 1807 à 1825, envoyé en Suisse. Entre 1813 et 1815, avec les diplomates autrichiens Ludwig von Lebzeltern, August Ernst von Steigentesch et Friedrich Christian Ludwig von Senfft von Pilsach, il travailla à l'abrogation de l'acte de Médiation, soutint le passage des armées alliées à travers la Suisse et participa aux discussions constitutionnelles qui aboutirent au Pacte fédéral de 1815. C'est sous son long mandat à Berne (encore très peu étudié) qu'eurent lieu l'incamération (c'est-à-dire la nationalisation) des biens suisses en Autriche, l'occupation des frontières en 1809 et l'adhésion de la Suisse à la Sainte-Alliance en 1817; les questions relatives aux réfugiés et à la presse ainsi que le renouvellement, en 1821, du traité d'établissement furent également à l'ordre du jour. Conseiller de la cour impériale (1800), membre du Conseil secret de l'empereur (1815).

Sources et bibliographie

  • Personalia, Staatskanzlei Interiora, Haus-, Hof- und Staatsarchiv Wien
  • HbSG, 2, 873-918
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ décembre 1745 ✝︎ 20.11.1825
Indexation thématique
Politique (1790-1848)

Suggestion de citation

Jorio, Marco: "Schraut, Franz Alban", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.08.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028530/2011-08-25/, consulté le 21.09.2020.