de fr it

Jean-Louis d'Usson de Bonnac

vers 1672, 1.9.1738 . Marquis. Ambassadeur de France à Soleure du 4 novembre 1727 au 3 octobre 1736. Comme son prédécesseur Claude-Théophile de Bésiade d'Avaray, U. fut chargé de réconcilier les Confédérés divisés après la seconde guerre de Villmergen en 1712, de relancer les négociations avec les cantons catholiques, bloquées par leurs exigences de restitutions territoriales, et de conclure une alliance avec l'ensemble des cantons. Des arriérés dans les pensions et une nouvelle tentative de soumettre à la taille les Suisses vivant en France (1731) affaiblirent sa position. U. ayant manifesté une certaine retenue dans l'affaire des Durs et des Doux à Zoug, on en vint à une dénonciation réciproque, en 1733-1735, de l'alliance de 1715 entre la France et les cantons catholiques. Au même moment, la guerre de Succession de Pologne fit passer au second plan, pour la France, la question de l'alliance, qui ne sera résolue qu'en 1777.

Sources et bibliographie

  • I. Schärer, Der französische Botschafter Marquis de Bonnac und seine Mission bei der Eidgenossenschaft, 1727-1736, 1948
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Jean-Louis de Bonnac
Dates biographiques ∗︎ vers 1672 ✝︎ 1.9.1738

Suggestion de citation

Schluchter, André: "Usson de Bonnac, Jean-Louis d'", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.11.2002, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028549/2002-11-08/, consulté le 19.01.2021.