de fr it

HenriEmery

vers 1400, entre 2.7.1495 et 8.4.1497, dit d'Espagne. Originaire d'Epagny (soit en Haute-Savoie soit en Gruyère). Bourgeois de Genève en 1439. 1) Catherine, fille de noble Mathieu Bernard d'Espagne ou plutôt d'Epagny, 2) Claudine de Dortenc, veuve de Louis Ginodi le Jeune, citoyen de Genève. E. amasse une immense fortune dans le commerce au loin, notamment avec l'Espagne. Membre du Petit Conseil de Genève (1457-1462, 1473-1477, 1481-1487), conseiller à vie dès le 4 février 1487. Syndic en 1456, 1484, ler syndic en 1480. Chargé de multiples démarches auprès du duc de Savoie, du roi de France, du dauphin et des Suisses en vue de favoriser les foires de Genève. Impliqué en 1473 dans la décision de prélever une taxe extraordinaire afin d'accorder à l'évêque Jean-Louis de Savoie un subside de 700 écus. En 1475, à la suite des guerres de Bourgogne, E. négocie avec Berne et Fribourg le montant de l'amende imposée à Genève pour avoir pris le parti de la Savoie et de la Bourgogne. Il obtient le produit de la gabelle du vin et d'autres bénéfices comme rémunération de ses nombreux prêts à la ville de Genève. Sa tentative d'acquérir une seigneurie n'a été réalisée que par son petit-fils, François de Saint-Michel, qui acheta celle d'Avully sous les Voirons (Savoie).

Sources et bibliographie

  • Galiffe, Notices généal., 2 et 4
  • E.A. de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie, 5, 1938, 320
  • A. Babel, Hist. économique de Genève, 1963
  • J.-F. Bergier, Genève et l'économie européenne de la Renaissance, 1963
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1400 ✝︎ entre 2.7.1495 et 8.4.1497

Suggestion de citation

Santschi, Catherine: "Emery, Henri", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.03.2008. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028564/2008-03-03/, consulté le 23.11.2020.