de fr it

NicolasLefer

vers 1523 à Arras, 18.10.1589 à Genève, prot., bourgeois de Genève, communier de L'Abbaye. Fils de Nicolas, drapier et marchand de laine réfugié huguenot, reçu habitant de Genève en 1551 et bourgeois en 1555, et de Jacqueline Carbonel. Huguette de Roches, fille de François, réfugié franc-comtois, associé des L. Beau-frère de Michel Roset. Marchand de laine, de coton, de raisins secs, de quincaillerie, de grains, tant pour lui que pour la ville, L. fut chargé par les autorités de Genève de transactions financières avec la France. Il entra en 1570 au Conseil des Deux-Cents. En 1575, avec son frère Florent, bourgeois de Brême, L. acheta les forges de L'Abbaye. La même année, avec d'autres marchands genevois et français, ainsi qu'avec la ville de Genève, il devint l'un des associés de la ferme du sel du Valais. Devenu seul fermier en mars 1577, L. ne put remplir les conditions de son contrat, vu la guerre en France et la défection de son partenaire François Vilain. Les dizains lui intentèrent un procès, l'emprisonnèrent en janvier 1578, ne payèrent pas le sel déjà livré et confisquèrent son argent; le conflit ne fut réglé qu'en décembre. Grâce à l'intervention de la France, des cantons catholiques, des fermiers suisses alémaniques qui lui avaient succédé, des villes de Berne, Fribourg et Genève, L. échappa à la faillite, mais dut vendre les forges fort rentables de L'Abbaye en 1584/1585. En 1589, il fut nommé commandant en second de la flotte genevoise au début de la guerre contre la Savoie.

Sources et bibliographie

  • Galiffe, Notices généal., 3, 300-302
  • A. Dubois, Die Salzversorgung des Wallis 1500-1610, 1965, surtout 267-292
  • P.-L. Pelet, Fer, charbon, acier dans le Pays de Vaud, 2, 1978, 147-149
En bref
Variante(s)
Nicolas Le Fert
Dates biographiques ∗︎ vers 1523 ✝︎ 18.10.1589
Indexation thématique
Economie et professions