de fr it

FrançoisFatio

1622 à Vevey, 14.4.1704 à Genève, prot., citoyen de Genève (1647). Fils de Paul. Marie Franconis, fille de Guillaume, commerçant, qui lui donnera vingt-quatre enfants. Elève à l'académie de Lausanne (1641), immatriculé en 1641 à l'université de Bâle. Membre du Conseil des Deux-Cents en 1658, du Conseil des Soixante en 1680. Marchand-banquier, F. trafique de multiples affaires, allant du commerce du fromage, du blé et du sel à celui des matières précieuses et de l'argent. Homme de confiance de la France, F. devient l'agent de commerce privilégié de Marseille et du Levant pour la Suisse et l'Allemagne. A ce titre, il favorise l'introduction de produits nouveaux, dont le sucre, et il se comporte en monopoleur à l'égard de ses concurrents genevois. F. peut être crédité d'un dynamisme qui fait de lui un entrepreneur au sens moderne. Il achète en 1675 la seigneurie de Bonvillars et la montagne du Grand-Beauregard (comm. Fontaines-sur-Grandson).

Sources et bibliographie

  • Matrikel Basel, 3, 402
  • A.-M. Piuz, A Genève et autour de Genève aux XVIIe et XVIIIe s., 1985, 184-205
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1622 ✝︎ 14.4.1704
Indexation thématique
Economie et professions