de fr it

Conon

dans la première moitié du XIIe s. à Prez-vers-Noréaz, dans une famille paysanne. Peut-être formé dans une école à l'étranger. Moine à l'abbaye d'Hauterive, cellérier et scribe, sous-prieur vers 1160-1180. C. rédigea autour de 1170-1190 le Liber donationum Altaeripae, cartulaire destiné à faciliter la gestion et la conservation des droits de l'abbaye, travail qui fut poursuivi jusqu'au XIIIe s. On y trouve aussi de brèves indications autobiographiques de C.

Sources et bibliographie

  • E. Tremp, éd., Liber donationum Altaeripae, 1984, 64-68
  • R. Jurot, Cat. des manuscrits médiévaux de la Bibl. cantonale et universitaire de Fribourg, 2006, 23-24
  • E. Tremp, «Eine Arengensammlung und Briefstillehre aus dem Zisterzienserkloster Hauterive (2. Hälfte des 12. Jahrhunderts)», in Mémoires de cours, éd. B. Andenmatten et al., 2008, 67-84
En bref
Variante(s)
Conon de Prez
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ dans la première moitié du XIIe s.

Suggestion de citation

Tremp, Ernst: "Conon", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 17.12.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028639/2013-12-17/, consulté le 29.10.2020.