de fr it

GottfriedSchultheiss

Mentionné pour la première fois en 1371 comme prêtre et intendant de l'abbaye de Rüti, après le 27.6.1422 . Probablement originaire d'une famille bourgeoise de Rapperswil. Attesté comme abbé du couvent de Rüti (1395-1422), S. conclut le traité de combourgeoisie avec la ville de Zurich (29 décembre 1401). Sur mandat du pape, il acheva l'incorporation de plusieurs églises paroissiales à l'abbaye de Kappel (1406-1408) et s'occupa en outre de celle de l'église de Gossau (ZH) à son couvent (1414-1418). S. est cité dans d'autres actes juridiques concernant notamment les biens et les serfs de l'abbaye, ainsi que dans des arbitrages lors de conflits entre les églises ou entre les églises et les laïcs. Son successeur Albrecht est cité comme abbé pour la première fois le 1er décembre 1422.

Sources et bibliographie

  • A. Zangger, Grundherrschaft und Bauern, 1991, 111, 115
  • HS, IV/3, 528-529

Suggestion de citation

Zangger, Alfred: "Schultheiss, Gottfried", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.02.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028643/2011-02-08/, consulté le 21.09.2020.