de fr it

HieronimoSavorgnano

Originaire d'Udine (Frioul), alors possession de la République de Venise. Ambassadeur de celle-ci auprès de la Confédération, S. soumit le 7 mai 1509 à la Diète à Zurich une proposition d'alliance avec onze cantons sur treize (sans Bâle ni Schaffhouse) et avec les trois Ligues rhétiques. Venise se trouvait en effet dans un dangereux isolement après que la France l'eut battue en Italie du Nord (guerre de la Ligue de Cambrai). S. offrit 12 000 florins de pension aux Confédérés et 3000 aux Ligues rhétiques pour qu'ils renoncent à aider la France et les encouragea à entreprendre pour leur compte des campagnes de conquête contre le duché de Milan. Les Confédérés déclinèrent l'offre vénitienne au profit de leur engagement traditionnel avec la France. S. fut alors rappelé par Venise le 24 mai.

Sources et bibliographie

  • EA, 3 II, 455-456
  • M. Bundi, Frühe Beziehungen zwischen Graubünden und Venedig, 1988, 67, 306
Liens
Autres liens
e-LIR