de fr it

GruberAR

Famille de Gais, l'une des plus en vue des Rhodes-Extérieures orientales ("en deçà de la Sitter") aux XVIIe et XVIIIe s. Les G. surent asseoir leur position grâce à une habile politique matrimoniale et donnèrent en six générations sept magistrats, dont deux landammans. Ils tiraient leurs revenus de l'agriculture et de l'économie alpestre, et sporadiquement du service étranger, du grand commerce ou de la médecine. Johannes (->) et sa sœur Barbara, belle-mère de Lorenz Wetter, s'adonnèrent au commerce de la toile et des épices. Deux bâtiments prestigieux à Gais témoignent de l'importance de la famille. L'affaire G., née d'une querelle d'héritage entre les parents du côté paternel (G.) et ceux du côté maternel (Ziegler) d'un membre de la famille mort sans enfants, domina la vie politique des Rhodes-Extérieures de 1707 à 1712. Les rivalités entre groupes d'intérêts au sein de la famille se confondirent avec celles opposant les partis qui aspiraient à diriger le pays. Cette affaire aboutit à une forte polarisation politique et préfigura le conflit dit Landhandel (années 1730), que les G., à l'inverse de la famille alliée Zellweger, surmontèrent sans dommage, Jakob (->) étant même élu landamman.

Sources et bibliographie

  • AWG, 102-103
  • AppGesch., 2, 154-156
  • MAH AR, 2, 1980, 334, 340-342
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Gruber (AR)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.07.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028718/2012-07-16/, consulté le 02.12.2020.