de fr it

Vulpera

Fraction de l'ancienne commune de Tarasp GR, partie de la commune de Scuol depuis 2015. Station hôtelière et thermale, disposant de plusieurs sources. Hameau agricole issu d'un domaine médiéval, V. fit partie de la seigneurie de Tarasp, autrichienne de 1464 à 1803. La chapelle catholique Saint-Jean-Baptiste date de 1826. Vers le milieu du XIXe s., l'exploitation des eaux minérales entraîna la construction de plusieurs auberges. Dès 1880, Caspar et Duri Pinösch se mirent à acheter des terrains pour y construire de grands hôtels (le Waldhaus en 1896-1897, détruit par un incendie en 1989; le Schweizerhof en 1898-1900, agrandi en 1912-1913; la Villa Engiadina en 1902). Prospère jusqu'à la Première Guerre mondiale, V. ne se remit que lentement de la crise qui suivit. Le golf fut inauguré en 1923, la piscine en 1930. La parahôtellerie se développa dès 1980, tandis que les vieux hôtels misèrent de plus en plus sur la saison d'hiver. Le viaduc V.-Scuol fut terminé en 2010.

Sources et bibliographie

  • J.T. Stecher, Die Mineralquellen von Tarasp, 21990
Liens
Autres liens
e-LIR