de fr it

ErnestArtaria

15.8.1926 à Bâle, 31.1.1971 à Zurich, de Beggingen. Fils d'Ernesto Michele, commerçant. Heidi Bürki. Après un apprentissage de photographe à Bâle, A. se rendit à Zurich où il devint cameraman. Il travailla surtout pour des films documentaires et publicitaires, mais également pour le service cinématographique de l'armée. Parmi ses nombreuses contributions en tant qu'opérateur, on peut citer Rhythmik (1956) de Walter Marti et Reni Mertens, Come back Africa (1958) de Lionel Rogosin, Le Pelé (1963) de Walter Marti et Moritz de Hadeln, Les Apprentis (1964) et Une ville à Chandigarh (1966) d'Alain Tanner. Il fut au premier rang de ceux qui se battirent pour une industrie cinématographique suisse forte. Il mourut, découragé et oublié, au début des années fastes du nouveau cinéma suisse. Le Festival international du film de Locarno a créé en 1976 un prix à sa mémoire.

Sources et bibliographie

  • NZZ, 19.4.1971
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.8.1926 ✝︎ 31.1.1971