de fr it

CharlesBroenimann

13.12.1897 à Gurzelen, 5.7.1967 à Lausanne, prot., de Gurzelen. Fils de Christian et d'Anna Aegerter. Gilberte Julia Romanens. Journaliste sportif (Sport suisse), restaurateur, hôtelier et exploitant de cinémas lausannois, B. fut l'un des membres fondateurs de l'Association cinématographique suisse romande en 1929. Il exploita le cinéma Palace (1925-1938), puis le Cinéac (1938-1967), dont il compléta le programme d'actualités avec son propre ciné-journal en 16 mm. Les Productions Cinéac firent une brève incursion dans le domaine du 35 mm (La Famille Durambois, André Béart, 1943, d'après Samuel Chevallier, et divers documentaires). "Bröni" mit régulièrement ses talents de projectionniste au service du parti radical vaudois.

Sources et bibliographie

  • Cinéac SSR/TSR Genève, AV Lausanne
  • Dossier ATS, ACV
  • H. Dumont, Hist. du cinéma suisse, 1987, 358-359, 369-370, 427
  • P. Barde, Cinéac 1937-1969. Notre passé à vif, 1995 (émissions TSR)
  • J.-D. Farine, «CINÉAC (1938-1968)», in RHV, 1996, 147-160
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.12.1897 ✝︎ 5.7.1967

Suggestion de citation

Cosandey, Roland: "Broenimann, Charles", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.10.2004. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028752/2004-10-15/, consulté le 22.01.2021.