de fr it

LeVernay

Ancienne comm. VD, distr. de Nyon, dissoute en 1830, englobée dans les comm. de Bursins et Luins. 1238 Verney. 10 feux en 1378, 1 en 1489, 9 en 1550. V. dépendait du prieuré de Romainmôtier. Les sires de Prangins, puis de Mont-le-Vieux y eurent des droits jusqu'en 1375. Le village disparut presque complètement au XVe s. et se limita, dès le XVIIe s., à deux moulins. Le dernier gouverneur est cité en 1723. En 1764, V. dépendait de la paroisse de Bursins, du bailliage de Romainmôtier. Il fut rattaché au district de Rolle (1798-2006). En 1803, la commune possédait encore un pré et était chargée de l'entretien des chemins. En 1812, les communiers de V. demandèrent sa dissolution, ce qui fut décidé par le Grand Conseil vaudois en 1830; le territoire fut alors partagé entre Luins et Bursins, et les maisons isolées au bord de la Dullive allèrent à Luins. Au début du XXIe s., V. est une zone artisanale en développement.

Sources et bibliographie

  • R. Secrétan, «L'ancienne commune du Vernay», in RHV, 1946, 190-199
  • E. Caboussat, dir., Luins par ses habitants, 1988