de fr it

AugustePiccard

Le physicien donnant une conférence dans les années 1960. Photographie de Jacques Thévoz © Bibliothèque cantonale et universitaire Fribourg, Fonds Jacques Thévoz.
Le physicien donnant une conférence dans les années 1960. Photographie de Jacques Thévoz © Bibliothèque cantonale et universitaire Fribourg, Fonds Jacques Thévoz.

28.1.1884 à Bâle, 25.3.1962 à Lausanne, prot., de Lutry et Villars-Sainte-Croix. Fils de Jules (->). Frère jumeau de Jean (->). 1920 Marianne Denis, fille d'Ernest, professeur d'histoire à la Sorbonne. Beau-frère de Paul Rambert. Diplôme d'ingénieur en mécanique à l'EPF de Zurich (1910), doctorat (1913). Privat-docent (1915), professeur (1917) de mécanique, puis de physique (1920) à l'EPF de Zurich, professeur de physique à l'université libre de Bruxelles (1922-1954). En 1917, P. découvrit un nouvel isotope d'uranium (actinuran, auj. uranium 235). Grâce à une expérience effectuée en ballon, P., dont la thèse avait été expertisée notamment par Einstein, put confirmer une partie de la théorie de la relativité de ce dernier. Il est l'inventeur de plusieurs instruments de mesure, dont le sismographe le plus précis de son temps. A bord d'un ballon à gaz de son invention muni d'une cabine étanche, P. effectua en 1931 et 1932 deux vols dans la stratosphère, devenant de fait le premier astronaute. Selon les mêmes principes, il construisit en 1948 le premier bathyscaphe, puis un second qui descendit en 1960 à l'endroit le plus profond connu dans l'océan.

Sources et bibliographie

  • Fonds, EPF Zurich et Musée du Léman, Nyon
  • J.-F. Rubin, La famille Piccard entre ciel et mer, 2001
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.1.1884 ✝︎ 25.3.1962