de fr it

EmilePlantamour

14.5.1815 à Genève, 7.9.1882 à Genève, prot., de Genève. Fils de François-Théodore, directeur de l'hôpital, du Conseil représentatif, et de Louise Saladin. 1841 Marie Prévost, fille d'Alexandre Louis, consul de Suisse à Londres, député à la Diète. Institut Fellenberg à Hofwil (1824-1832). A l'académie de Genève, P. fut l'élève d'Alfred Gautier, directeur de l'observatoire, qui le forma comme son successeur, l'envoya à Paris (assistant de François Arago, 1835-1837), Königsberg (doctorat en 1839), Berlin et Göttingen. Professeur d'astronomie (dès 1839), puis d'astronomie et de géographie physique à Genève (1848-1882), recteur (1850-1852, 1856-1860, 1864-1866). Directeur de l'observatoire (1839-1882). Les travaux de P. concernant l'astronomie (comètes de Mauvais, de Biela), la météorologie (mesures simultanées à Genève et au Grand-Saint-Bernard), la chronométrie, la géodésie (introduction de la télégraphie pour la mesure des différences de longitude), le magnétisme terrestre, la limnologie. Il créa en 1872 le concours de réglage des chronomètres.

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 5, 202-203
  • J. Trembley, Les savants genevois dans l'Europe intellectuelle du XVIIe au milieu du XIXe s., 1987, 426
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF