de fr it

Johannes GeorgSchläpfer

6.2.1797 à Trogen, 8.4.1835 à Trogen, prot., de Trogen. Fils de Friedrich et d'Anna Katharina Rechsteiner. 1821 Johanna Tobler, fille de Johannes, pasteur, et d'Anna Elisabeth Hörler. Elève privé du professeur Peter Scheitlin (1809-1811) et du médecin Bernhard Wild (1811-1814) à Saint-Gall, études de médecine à Tübingen (1814-1816). Médecin à Trogen (1816-1829). Membre du Conseil de Trogen (1817-1818) et de la commission sanitaire cantonale. S. se livra en outre à l'étude des sciences naturelles et voyagea, parfois en compagnie du dessinateur Johann Ulrich Fitzi. Il lança la réalisation d'un herbier cantonal. Il rédigea un inventaire de sa collection de curiosités (1827), une histoire naturelle du canton d'Appenzell (1829) et des récits de voyage (1832). Propriétaire dès 1829 du château de Werdenberg, il en écrivit l'histoire (1829, 1834). Membre des sociétés helvétique (1817) et saint-galloise (1819) des sciences naturelles, ainsi que de la Société d'histoire naturelle Senckenberg à Francfort-sur-le-Main.

Sources et bibliographie

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 6.2.1797 ✝︎ 8.4.1835

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Schläpfer, Johannes Georg", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.08.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028935/2011-08-09/, consulté le 21.09.2020.