de fr it

CarlSchröter

Le professeur de botanique (à droite) et son collègue, le géologue Albert Heim, photographiés vers 1920 par Rudolf Zinggeler (Bibliothèque nationale suisse, Archives fédérales des monuments historiques, Collection Zinggeler).
Le professeur de botanique (à droite) et son collègue, le géologue Albert Heim, photographiés vers 1920 par Rudolf Zinggeler (Bibliothèque nationale suisse, Archives fédérales des monuments historiques, Collection Zinggeler).

19.12.1855 à Esslingen am Neckar, 17.2.1939 à Zurich, protestant (?), du Wurtemberg et, en 1868, de Fluntern (aujourd'hui commune Zurich). Fils de Moritz, professeur de construction mécanique à l'EPF de Zurich, et de Louise Hauer. 1884 Margarete Middelberg, d'Amsterdam. Etudes de sciences naturelles à l'EPF de Zurich (1874, habilitation en 1878), doctorat auprès de Carl Cramer à l'université de Zurich (1880). Professeur ordinaire de botanique spéciale à l'EPF (1884-1926). Chercheur en paléobotanique, limnologie et systématique morphologique, Carl Schröter innova en géobotanique et introduisit le concept d'association en phytosociologie, avec Charles Flahault. Ses publications portèrent notamment sur l'agriculture et l'économie forestière (Beiträge zur Kenntnis der Matten und Weiden der Schweiz, 1887, avec Friedrich Gottfried Stebler), ainsi que sur la flore alpine (Das Pflanzenleben der Alpen, 1908, 19262). Membre de nombreuses sociétés scientifiques en Suisse et à l'étranger. Pionnier de la protection de la nature, Carl Schröter siégea dès 1906 dans la Commission suisse pour la protection de la nature et participa à la création du Parc national. Nombreux doctorats honoris causa.

Sources et bibliographie

  • ETH-Bibliothek, Zurich, fonds
  • E. Rübel, Carl Schröter, 1855-1939, 1940
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.12.1855 ✝︎ 17.2.1939