de fr it

Georg MichaelStierlin

3.3.1786 à Diessenhofen, 17.1.1856 à Schaffhouse, prot., de Schaffhouse. Fils de Johann Georg, boucher, et de Margaretha Wepfer. 1817 Anna Barbara Joos, fille de Johann Jacob, commerçant. Etudes de sciences naturelles à Heidelberg (1805-1807), puis de minéralogie à Alpirsbach dans la Forêt-Noire (1807-1809). Précepteur à Glaris (1809-1810). Chargé de cours d'histoire naturelle, de physique et de chimie à l'université de Fribourg-en-Brisgau. Capitaine d'artillerie à Schaffhouse (1816). Député au Grand Conseil schaffhousois (1822-1842), conseiller d'Etat et membre du conseil synodal (1831-1842), membre de la commission scolaire (1831-1835). Prévôt de la corporation des Bouchers (1831-1856). Cofondateur d'une filature à Wängi en Thurgovie (1823), S. en devint le seul propriétaire (1827) et la développa en y installant un atelier de tissage (1837). Il créa en outre l'usine de tissage Stierlin-Joos & Comp. à Schaffhouse (1851, fermée en 1873), entreprise à laquelle s'associèrent ses fils August, Albert et Hermann (1855), ainsi que son beau-fils Conrad Albert Schweizer. Collectionneur de minéraux réputé, il fut à l'origine en 1822 de la Société des sciences naturelles de Schaffhouse. S. fit effectuer à ses frais des forages pour trouver du sel dans le canton, mais sans succès. Il laissa à ses descendants une fortune confortable de 420 000 francs.

Sources et bibliographie

  • Mitteilungen der Naturforschenden Gesellschaft Schaffhausen, 1923, cah. 2, 2
  • E.G. Rüsch, «Georg Michael Stierlin als Schulmeister in Glarus 1805-1810», in SchBeitr., 44, 1967, 91-111
  • A. Knoepfli, «Eine Schaffhauser Gründung im Allgäu», in SchBeitr., 78, 2004, 239-298, surtout 266-268
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Joos, Eduard: "Stierlin, Georg Michael", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.05.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/028953/2012-05-29/, consulté le 18.10.2021.