de fr it

Gottfried LudwigTheobald

21.12.1810 à Allendorf près de Hanau (Hesse), 15.9.1869 à Coire, prot., Allemand, de S-chanf (1864). Fils d'Adam, prédicateur, et de Friederike Mannel. Elisabeth Kohler, de Sumiswald. Gymnase à Hanau, études de théologie à Marbourg et Halle (1827-1832). Suffragant à Hanau, en même temps études de sciences naturelles. Précepteur à Montpellier (1839), maître au gymnase à Hanau (dès 1843). Député libéral à la Diète de Hesse-Cassel (1848), T. dut s'enfuir à Genève après la réaction conservatrice (1852). Maître de sciences naturelles à l'école cantonale de Coire (dès 1854). Auteur de nombreux ouvrages sur la géologie, la botanique, la zoologie, la météorologie et la topographie des Alpes orientales, en particulier des Grisons (Naturbilder aus den Rhätischen Alpen, 1860), il fut également le premier à cartographier systématiquement ces régions. Sa collection d'histoire naturelle constitua l'une des bases du Musée rhétique. Collaborateur des Matériaux pour la carte géologique de la Suisse. T. découvrit en 1855 une espèce de mousse, qui porte son nom (Didymodon Theobaldii).

Sources et bibliographie

  • H. Szadrowsky, «Gottfried Ludwig Theobald», in Jahresbericht der Naturforschenden Gesellschaft Graubünden, 15, 1869/1870, 85-135 (avec liste des œuvres)
  • Bedeutende Bündner aus fünf Jahrhunderten, 2, 1970, 23-31
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF