de fr it

JulesThurmann

Portrait posthume de Jules Thurmann. Huile sur toile réalisée par Joseph Negelen, 1856 (Musée de l'Hôtel-Dieu, Porrentruy; photographie Jacques Bélat).
Portrait posthume de Jules Thurmann. Huile sur toile réalisée par Joseph Negelen, 1856 (Musée de l'Hôtel-Dieu, Porrentruy; photographie Jacques Bélat).

5.11.1804 à Neuf-Brisach (Haut-Rhin), 25.7.1855 à Porrentruy, cath., Français, de Porrentruy (1828). Fils de Louis Georges Ignace, capitaine du génie, et de Marie-Thérèse Raspieler. 1837 Antoinette Blétry, fille de Léopold, homme d'affaires. Veuve en 1806, sa mère s'établit à Porrentruy. Etudes de mathématiques et de droit à Strasbourg (1820-1824), Ecole royale des mines à Paris. Professeur de mathématiques et de sciences naturelles au collège de Porrentruy (dès 1832), premier directeur de l'école normale des instituteurs à Porrentruy (1837-1843). Fondateur de la Société de statistique des districts du Jura (1832). Cofondateur et premier président de la Société jurassienne d'émulation (1847-1855). Député au Grand Conseil bernois (1837-1839, 1844-1845 et 1850-1851). Il présida à Porrentruy le congrès de la Société géologique de France en 1838 et de la Société helvétique des sciences naturelles en 1853. Géologue, botaniste, historien des sciences, T. fut un pionnier de la phytosociologie et de l'orographie jurassique. Il fut le premier à établir la structure en plissement du Jura et les lois la régissant (Essai sur les soulèvemens jurassiques, 1832-1836), y voyant alors les conséquences de poussées verticales, avant d'émettre l'hypothèse d'actions latérales peu avant son décès.

Sources et bibliographie

  • J. Joachim, éd., «Jules Thurmann (1804-1855)», in Bull. de la Soc. d'hist. naturelle de Colmar, 22, 1929-1930 (autobiogr., avec liste des œuvres)
  • J. Bourquin, Jules Thurmann, 1937
  • J.-P. Schaer, Les géologues et le développement de la géologie en pays de Neuchâtel, 1998, 23-26
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF