de fr it

AltherrAR, Speicher

Député au Grand Conseil et juge cantonal, Johann Konrad A. fonda à Speicher la première fabrique de broderie mécanique des Rhodes-Extérieures en 1856. Un atelier d'apprêtage vint s'y ajouter dans les années 1870. Ses quatre fils, malgré des ambitions professionnelles parfois tout autres, suivirent la volonté paternelle et reprirent la fabrique à sa mort en 1876. Les deux branches de l'entreprise furent séparées en 1888, chacune gérée par deux frères. La troisième génération vendit les installations en 1912 et 1924. Seul Johann Conrad resta dans la tradition familiale en reprenant un atelier d'apprêtage à Flawil (jusqu'en 1934). Les enfants du fondateur firent comme lui une carrière politique. Deux de ses fils, dont Johannes, conseiller d'Etat (->), furent juges cantonaux. Leurs descendants préférèrent les charges publiques aux activités industrielles: ils comptent un député au Grand Conseil et un professionnel de la politique, Gustav (->).

Sources et bibliographie

  • Appenzeller Zeitung, 9.11.1934
  • Holderegger, Unternehmer