de fr it

TheophilKrawielitzki

22.6.1866 à Rauden (Prusse), 22.3.1942 à Marbourg, prot., Allemand. Fils de pasteur. 1894 Thusnelda von Kolkow. Etudes de théologie à Berlin et Königsberg. Jeune pasteur, K. adhéra au mouvement du Réveil en Poméranie. En 1900, il prit la tête d'une communauté de sœurs, qui, s'inspirant de la maison des diaconesses de Berne dirigée par Johann Friedrich Dändliker et sous l'influence d'Otto Stockmayer de Hauptwil, donna naissance à l'Association allemande des communautés de diaconesses. Celle-ci s'engagea dans la transmission des Ecritures, la formation des prédicateurs et l'assistance dans les communautés paroissiales. Ce mouvement se répandit ensuite en Amérique, aux Pays-Bas, au Japon et en Suisse. Sous la direction de K., Wilhelmine Pohlmeier fonda en 1925 l'Association des diaconesses Ländli à Oberägeri. K. traduisit les aspirations du Réveil avec dynamisme et charisme.

Sources et bibliographie

  • F. Mund, Theophil Krawielitzki, 1954 (21955)
  • S. Stüssi, «"Das Band der Vollkommenheit ist die Liebe"», in Zwischen Macht und Dienst, éd. S. Bietenhard et al., 1991, 153-182, surtout 162-163
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.6.1866 ✝︎ 22.3.1942
Indexation thématique
Religion (protestantisme)