de fr it

Charles FrançoisRecordon

6.7.1800 à Lausanne, 12.12.1870 à Vevey, prot., de Rances. Fils d'Alphonse Louis, négociant, et de Marguerite Clerc. 1825 Louise Catherine Walther, fille de Jean Philippe, négociant. Académie de Lausanne. Consacré en 1824, pasteur de l'Eglise protestante française de Florence (1829-1831). De retour en Suisse, R. est prédicateur de l'oratoire de Vevey (noyau de la future Eglise libre) où il est cofondateur de la Société pour la sanctification du dimanche dans le canton de Vaud (1834). En 1840, il renonce à son poste dans l'Eglise nationale, ne supportant plus l'intervention du pouvoir civil dans les questions ecclésiastiques. Il adhère peu après aux Assemblées darbystes, y exerce durant trente ans un ministère et sera le premier rédacteur de leur revue Le messager évangélique, fondée en 1860. Collaborateur de la traduction du Nouveau Testament, dite de Vevey (1855). Ecrivain, poète et auteur de nombreux cantiques. Bellettrien.

Sources et bibliographie

  • T.C.F. Stunt, From Awakening to Secession: Radical Evangelicals in Switzerland and Britain 1815-35, 2000
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.7.1800 ✝︎ 12.12.1870
Indexation thématique
Religion (protestantisme)