de fr it

JulienChappuis

15.9.1846 à Rivaz, 3.4.1929 à Lausanne, prot., de Rivaz. Fils de Vincent, viticulteur, syndic, et de Jeanne Susanne Leyvraz. 1877 Fanny Julie Joséphine Verdan, fille de Charles Louis, fabricant d'indiennes à Bienne. Etudes d'ingénieur à l'école spéciale de Lausanne jusqu'en 1867. A Yverdon, C. travailla dans l'atelier de construction de ponts de Gustave Bridel, où il fut ingénieur chef de la correction des eaux du Jura et chef des ateliers mécaniques. Il fonda en 1874 les ateliers de construction Julien Chappuis & Cie à Nidau (Probst, Chappuis & Wolf dès 1885). Il réalisa d'importantes constructions ferroviaires et hydrauliques en Suisse et à l'étranger, dont l'écluse-barrage de Méricourt (Pas-de-Calais, 1880-1883), les usines électriques du Rhône à Genève (1884-1889) et Saint-Maurice (1902-1904), les lignes de chemin de fer Visp-Zermatt (1889-1891), Monistrol-Montserrat en Espagne (1891-1892) et Chamonix-Montenvers en France (1904-1907), le canal et le port d'Interlaken (1891-1892) et le pont de chemin de fer d'Eglisau (1895-1897). Il monta également des projets pour une ligne de chemin de fer Beyrouth-Damas et une "domestication" du Dniepr en Russie.

Sources et bibliographie

  • Revue polytechnique suisse, 22, 1929, 275
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF