de fr it

LaurenzSchefer

10.10.1697 à Hérisau, 20.5.1772 à Hérisau, prot., de Teufen (AR) et, en 1736, de Hérisau. Fils de Niklaus, maître cordier, et de Lisabeth Früh. 1723 Anna Mock, fille de Moritz, maître verrier. Cordier de formation. Après un long tour de compagnonnage, S. se convertit avec succès au commerce textile. Il fonda la maison L. Schefer & Comp., à laquelle deux neveux de sa femme étaient associés. Il fut l'un des premiers Appenzellois des Rhodes-Extérieures à faire carrière dans le commerce textile international. Profitant, au début, des relations établies durant ses voyages, il trouva ses principaux débouchés en Alsace, en Allemagne et en Europe orientale. Il fut membre du Conseil dès 1752. Retiré des affaires en 1756, il se consacra à des tâches philanthropiques et fonda le premier orphelinat de Hérisau (1769).

Sources et bibliographie

  • W. Schläpfer, Wirtschaftsgeschichte des Kantons Appenzell Ausserrhoden bis 1939, 1984, 86, 108-109
  • Th. Fuchs et al., Herisau, 1999, 128-129, 156, 164
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 10.10.1697 ✝︎ 20.5.1772
Indexation thématique
Economie et professions