de fr it

Niklaus vonDiesbach

entre 1375 et 1380, vers 1436, bourgeois de Berne (attesté en 1412 et 1415). Fils de Rudolf. 1) Margareta Brüggler, fille de Ludwig, conseiller à Berne, 2) Katharina du Ruz, de Fribourg. Orfèvre, marchand de toiles de lin, banquier et entrepreneur minier dans le Hasli. Attesté en 1412 à Bâle et à Francfort comme marchand, en 1414 à Berne comme orfèvre; actif à Nuremberg, Fribourg et Genève. D. entra au Grand Conseil de Berne en 1415 et fut membre du Petit Conseil entre 1422 et 1436. Associé à Hugo et Peter von Watt, de Saint-Gall, il participa à la fondation de la Compagnie Diesbach-Watt, dont les activités s'étendirent de l'Espagne à la Pologne. En 1427, il investit son importante fortune dans des biens immobiliers (Uttigen et une partie de Kiesen, Oppligen et Stalden dans l'Emmental). En outre, il acquit la moitié de la seigneurie de Diessbach et le château de Holligen. Anobli par l'empereur Sigismond (1434).

Sources et bibliographie

  • Généal., BHM
  • H. Ammann, Die Diesbach-Watt-Gesellschaft, 1928
  • U.M. Zahnd, Die autobiographischen Aufzeichnungen Ludwig von Diesbachs, 1986, 131-133
  • B. de Diesbach Belleroche, La maison de Diesbach, 2000
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ entre 1375 et 1380 ✝︎ vers 1436
Indexation thématique
Economie et professions