de fr it

AntoineFazy

vers 1681, 23.4.1731 à Genève, protestant, reçu habitant en 1702. Fils de Daniel Fazy et de Marguerite Vasserot, de Saint-Véran. 1) Priscille Du Pouy, réfugiée (1704), 2) Suzanne Bouverot (1718), fille de Jean Bouverot, blanchisseur de toiles, réfugié, de Pont-de-Veyle, 3) Clermonde Rousseau, citoyenne, tante de Jean-Jacques Rousseau. Entré en 1701 dans la fabrique d'indiennes des Eaux-Vives créée dix ans plus tôt par son oncle Daniel Vasserot, Antoine Fazy créa en 1710 celle des Pâquis, qui sera reprise par son second fils, Jean-Salomon Fazy. En 1728, l'aîné, Jean Fazy, fonda celle des Bergues à Saint-Gervais. C'est à cette constellation familiale réunie autour des Vasserot, d'Antoine Fazy et d'autres réfugiés du Queyras en Dauphiné, que Genève doit l'implantation de son industrie des toiles de coton imprimées.

Sources et bibliographie

Complété par la rédaction
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ vers 1681 ✝︎ 23.4.1731

Suggestion de citation

Mottu-Weber, Liliane: "Fazy, Antoine", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.04.2006. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029189/2006-04-03/, consulté le 28.10.2020.