de fr it

Albert II deHabsbourg

fin 1298 au château de H., 20.7.1358 à Vienne. Fils de l'empereur Albert Ier. 1324 Jeanne de Ferrette, fille du comte Ulrich III. D'abord destiné à une carrière ecclésiastique, Albert II dit le Sage ou le Boiteux dut en 1322 se substituer à son frère Frédéric le Beau, retenu prisonnier par Louis de Bavière, et lui succéder en 1330 à la tête du duché d'Autriche et de la Styrie. A la mort de son frère Léopold Ier (->), il devint régent de l'Autriche antérieure avec son frère Otto, jusqu'au décès de celui-ci en 1339. Il agrandit le domaine familial (comté de Ferrette et autres seigneuries alsaciennes, Carinthie, Carniole) et en fixa en 1355 les règles successorales, fondées sur l'indivision. Les conflits armés qu'il mena contre les Confédérés, surtout avec Zurich, aboutirent à la paix de Ratisbonne, par laquelle, en dépit de quelques pertes, il consolida les positions habsbourgeoises à l'ouest.

Sources et bibliographie

  • B. Stettler, «Habsburg und die Eidgenossenschaft um die Mitte des 14. Jahrhunderts», in RSH, 23, 1973, 750-764
  • LexMA, 1, 321
  • G. Hödl, Habsburg und Österreich, 1273-1493, 1988, 75-92
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ fin 1298 ✝︎ 20.7.1358