de fr it

Berthold IV deZähringen

vers 1125, 1186, abbaye de Saint-Pierre dans la Forêt-Noire. Fils du duc Conrad. Petit-fils de Berthold II (->). Heilwig de Frobourg. En 1152, Z. se fit confirmer par l'empereur Frédéric Ier le rectorat de Bourgogne, soit le droit d'exercer la puissance de l'empereur, en son absence, en Haute-Bourgogne (transjurane) et en Basse-Bourgogne (royaume d'Arles). Il apparaît fréquemment dans les documents comme dux et rector Burgundiae. Mais il se vit fortement limité dans sa liberté d'action par la politique des Hohenstaufen, d'abord dans le sud-ouest après le mariage de Frédéric Ier avec Béatrice de Bourgogne (1156), puis dans les Alpes. Il obtint pourtant le droit d'investiture et l'avouerie des évêchés de Genève, Lausanne et Sion; il put consolider la domination zähringienne sur le Plateau suisse en fondant les villes de Fribourg (1157) et plus tard Berne. A l'extinction des Lenzbourg (1173), il recueillit le bailliage impérial de Zurich. Il accompagna trois fois Frédéric Ier en Italie.

Sources et bibliographie

  • NDB, 2, 160-161
  • LexMA, 1, 2027-2028
  • U. Parlow, Die Zähringer, 1999, 221-333
  • F. Guex, «Die Anfänge der Stadt Freiburg», in FGB, 85, 2008, 7-31
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF