de fr it

Berthold V deZähringen

vers 1160, 18.2.1218, cathédrale de Fribourg-en-Brisgau. Fils de Berthold IV (->). 1) Ida de Boulogne, 2) Clementia d'Auxonne. Duc de Z., recteur de Bourgogne. Plus encore que ses prédécesseurs, Z. fit des Préalpes suisses le centre de son pouvoir. Après avoir maté la noblesse bourguignonne révoltée et l'évêque de Lausanne en 1190-1191 (combats de Payerne et Grindelwald), il paracheva la fondation de Berne (1191) et développa la ville de Thoune. Il encouragea les défrichements dans l'Oberland bernois et autour du lac des Quatre-Cantons. Il y a sans doute un lien entre ces travaux et le fait que des Walser de l'Urseren ouvrirent alors le chemin du Gothard en aménageant les Schöllenen. En 1198, Z. reçut de l'empereur Philippe de Souabe le bailliage impérial de Schaffhouse et l'avouerie sur l'abbaye d'Allerheiligen. Sa tentative contre le Valais fut mise en échec à la bataille d'Ulrichen (1211). Avec lui s'éteignit la branche principale des Z. Après sa mort, ses alleux suisses passèrent aux comtes de Kibourg; Zurich, Soleure, Berne, Schaffhouse et de nombreux dynastes bourguignons acquirent l'immédiateté impériale; l'abbesse du Fraumünster de Zurich devint princesse d'Empire.

Sources et bibliographie

  • NDB, 2, 161-162
  • LexMA, 1, 2028
  • U. Parlow, Die Zähringer, 1999, 335-420
  • D. Geuenich, «Berchtold V., der "letzte Zähringer"», in Die Zähringer, éd. K. Schmid, 1, 1986, 101-116
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF