de fr it

Rodolphe II deNidau

Mentionné pour la première fois en 1255, 1308/1309 . Fils du comte Rodolphe Ier (->) et de Richenza de NN. Gertrud von Strassberg, fille de Berchtold, un cousin de N. Sa mère administra la seigneurie jusqu'à sa majorité vers 1268; dans la lutte entre les Habsbourg et les Savoie pour l'héritage des Kibourg, la seigneurie de Cerlier échut aux Savoie en 1265. Souvent mentionné dans le sillage des Habsbourg et du prince-évêque de Bâle, N. signa un traité de combourgeoisie avec Fribourg en 1294. Lors de la guerre contre Berne, le château et la ville de Bremgarten bei Bern, qu'il détenait en gage, furent détruits en 1298. Le litige avec ses cousins de Neuchâtel au sujet de Nugerol se termina par un accord sur les frontières en 1277. N. étendit son pouvoir dans le Buchsgau en achetant le château fort de Frohburg en 1307. A la même époque, il fut bienfaiteur des abbayes de Cerlier et de Gottstatt, lieu de sépulture de la famille.

Sources et bibliographie

  • P. Aeschbacher, Die Grafen von Nidau und ihre Erben, 1924, 67-93
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1255 ✝︎ 1308/1309

Suggestion de citation

Niederhäuser, Peter: "Nidau, Rodolphe II de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.08.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029242/2009-08-03/, consulté le 28.11.2020.