de fr it

Rodolphe IV deNidau

Mentionné pour la première fois en 1336, 8.12.1375 . Fils du comte Rodolphe III (->). 1339 Isabelle de Neuchâtel. Durant sa minorité, et jusqu'en 1345, N. eut comme tuteur Rodolphe d'Erlach. Grâce notamment à l'acquisition des biens des comtes d'Aarberg et de Kibourg (Herzogenbuchsee et Wangen an der Aare), N. réussit à étendre sa seigneurie jusqu'à Olten, mais s'endetta de plus en plus. Chef de mercenaires, il fut capturé par les Anglais en 1356, près de Poitiers. Seigneur de terres situées entre Berne, Soleure, l'évêché de Bâle et les possessions des Habsbourg, il fut conseiller autrichien dès 1363, bailli autrichien en Souabe et en Alsace en 1368 et, de 1369 à 1371, en Souabe, en Thurgovie et en Argovie. Sans enfant, N. désigna comme héritier, y compris de son nom et de ses armoiries, et contre la volonté de sa femme, son neveu Rodolphe de Kibourg-Berthoud. Il mourut, dernier du nom, en défendant Büren an der Aare lors de la guerre des Gugler. Sa seigneurie passa entre les mains des Kibourg.

Sources et bibliographie

  • P. Aeschbacher, Die Grafen von Nidau und ihre Erben, 1924, 152-245
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1336 ✝︎ 8.12.1375

Suggestion de citation

Niederhäuser, Peter: "Nidau, Rodolphe IV de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.02.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029244/2011-02-24/, consulté le 26.11.2020.