de fr it

Wolfhart IV vonBrandis

Mentionné pour la première fois en 1356 comme garant de son cousin Mangold (->), 1418 . Fils de Wolfhart Ier et d'Agnes von Montfort-Feldkirch. Baron. Clementa von Tierstein. En 1371, avec son frère Ulrich Thüring, B. hérita de son père la seigneurie de B., l'avouerie de Trub dans l'Emmental et, en gage de l'évêque de Constance, Bischofszell et le quart des dîmes du landgraviat de Bourgogne. En 1376, il fut reçu dans la bourgeoisie de la ville de Berne, participant à ses côtés à la bataille de Sempach. Il prépara le transfert de sa famille de l'Emmental vers la Suisse orientale, en aidant financièrement dans les années 1390 ses demi-frères, Hartmann de Werdenberg-Sargans, évêque de Coire, et Heinrich de Werdenberg-Sargans, qui lui remirent en gage les seigneuries de Blumenegg (1391), Sonnenberg dans le Walgau (1412) et Schellenberg (1416), ainsi que le comté de Vaduz (1399).

Sources et bibliographie

  • P. Bütler, «Die Freiherren von Brandis», in JSG, 36, 1911, 59-74
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques Première mention 1356 ✝︎ 1418
Indexation thématique
Politique / Société (1250-1800)