de fr it

JohannesKleberger

6.2.1486 à Nuremberg, 6.9.1546 à Lyon, bourgeois de Berne (1521). Fils de Hans, maître tanneur. 1) 1528 Felicitas Pirckheimer, fille de Willibald, humaniste et banquier, veuve de Hans Imhof, marchand, 2) Pelonne Bousin, veuve d'Etienne de la Forge, marchand, brûlé vif comme hérétique à Paris en 1535. Négociant pour la maison Imhof de Nuremberg, dès 1509 à Berne, puis à Lyon, K. fut ensuite drapier et banquier à Lyon. Valet de chambre ordinaire du roi en 1543, conseiller de la ville de Lyon en 1545, il était réputé pour sa générosité envers les institutions hospitalières, notamment l'Hôpital général de Genève, ville dans laquelle il résida fréquemment et où il acheta une maison en 1539 (vers la rue Kléberg et l'actuel quartier des Bergues, appellation qui dérive de son patronyme).

Sources et bibliographie

  • M. Francou, «Jean Cléberger», in AHér.S, 1995, 45-51
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Jean Cléberger
Dates biographiques ∗︎ 6.2.1486 ✝︎ 6.9.1546
Indexation thématique
Economie et professions