de fr it

MichelleNicod

vers 1519 à Cumigny (près de Dijon), 3.1.1618 à Genève, prot. 1) Jean Durant, de Marigniez (près de Châtillon-sur-Seine), de Genève (1556), libraire et imprimeur, 2) Olivier Dagonneau, de Mâcon, de Genève (1591), notaire. N. consacra sa vie à la librairie et à l'imprimerie, d'abord aux côtés de son premier mari, puis en tant que "veuve Durant", et enfin sous son seul nom. Sa production comprend des ordonnances politiques et ecclésiastiques, des grammaires et des livres scolaires, ainsi que des ouvrages religieux et littéraires. Redoutant de tomber à la charge de l'Hôpital général, elle maintint en activité, jusqu'à sa mort, son commerce de livres, ses presses et son atelier de reliure situés près du temple de la Madeleine.

Sources et bibliographie

  • Registres du Conseil, arch. hospitalières, minutes de notaire, AEG
  • H. J. Bremme, Buchdrucker und Buchhändler zur Zeit der Glaubenskämpfe, 1969
  • L. Mottu-Weber, «Les femmes dans la vie économique de Genève, XVIe-XVIIe s.», in BHG, 16, 1979, 381-401
  • B. Lescaze, «Michelle Nicod», in Les femmes dans la mémoire de Genève, dir. E. Deuber Ziegler, N. Tikhonov, 2005, 48-49
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1519 ✝︎ 3.1.1618
Indexation thématique
Economie et professions