de fr it

AntoineSaladin

1638 à Londres, 21.1.1709 à Genève, prot., de Genève. Fils de Jean, établi en Angleterre, et d'Elisabeth Peck. 1669 Renée Andrion, fille de Jacob, syndic. Négociant et banquier. La maison A. Saladin & fils fut active à Genève, Lyon et Paris. Membre du Conseil des Deux-Cents de Genève (1671), puis de celui des Soixante (1690). Secrétaire de la justice et trésorier de la chambre des blés. Avec des investisseurs français et genevois, S. acquit en 1702 la Manufacture royale des glaces de Saint-Gobain.

Sources et bibliographie

  • Galiffe, Notices généal., 2, 525-526
  • H. Lüthy, La banque protestante en France, 1, 1959, 126, 139-148, 159-162, 230-232
  • Saint-Gobain, 1665-1937, cat. expo. Paris, 2006
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1638 ✝︎ 21.1.1709
Indexation thématique
Economie et professions