de fr it

AugustinReding

6.8.1687 à Schwytz, 19.3.1772 à Schwytz, cath., de Schwytz. Fils de Josef Dietrich, bailli au service du prince-abbé de Saint-Gall. Maria Theresia R. Envoyé à Bellinzone (1712), bailli du Gaster (1724-1726), membre du Conseil de Schwytz, intendant de l'arsenal, avocat et juriste siégeant au Conseil, responsable des carabiniers, vice-landamman (1745-1747). R. fut l'un des premiers et rares entrepreneurs schwytzois. En 1730, il créa une fabrique de schappe de soie, basée sur le travail à domicile à Schwytz et à Gersau, qu'il dirigea avec succès pendant trente-six ans. Son projet d'établir un collège de jésuites à Schwytz se heurta à l'opposition des capucins et fut rejeté lors d'une landsgemeinde houleuse en 1758. Un don de 37 200 florins fit de R. le principal promoteur de la reconstruction de l'église paroissiale Saint-Martin à Schwytz, décidée en 1762-1763, mais retardée par l'affaire des Durs et des Doux (Harten- und Lindenhandel). On estime qu'il versa plus de 80 000 florins à diverses fondations religieuses et œuvres charitables. Il fut aussi collateur de l'église paroissiale de Galgenen. R. mourut sans descendance.

Sources et bibliographie

  • J.J. Kubly-Müller, Familienbuch Reding, ms., 1927, n° 210 (AFam 23, StASZ)
  • W. Keller, «Bau-Chronik der Pfarrkirche St. Martin, Schwyz, von 1762-1782», in MHVS, 65, 1972, 58, 100-103
  • J.Th. Fassbind, Schwyzer Geschichte, éd. A. Dettling, 2, 2005, 733
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.8.1687 ✝︎ 19.3.1772
Indexation thématique
Economie et professions