de fr it

Hans ConradKeller

25.12.1745 à Weinfelden, mentionné pour la dernière fois en 1771, prot., de Weinfelden. Fils de Hans Marti, orfèvre. Apprentissage de fondeur d'étain auprès de son oncle Hans Joachim (->). Après le décès de ce dernier, K. lui succéda dans son atelier de fondeur de Weinfelden, fabriquant surtout des objets d'usage quotidien (pots et plats). Admis en 1762 dans la corporation des Forgerons de Constance, K. est cité comme maître non résident en 1771. Cette même année, il acheta la maison Zum Schäfli à Weinfelden.

Sources et bibliographie

  • G. Bossard, Die Zinngiesser der Schweiz und ihr Werk, 2, 1934, 142-143
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.12.1745 Dernière mention 1771
Indexation thématique
Economie et professions