de fr it

JacobDortu

23.5.1749 à Berlin, 23.8.1819 à Carouge (GE), prot., de Vieux-Dampierre (Champagne, F). Fils d'Esaïe, gantier, réfugié huguenot, et de Louise Chambeau. Marie Julie Heicken. Apprentissage de peintre sur porcelaine à la manufacture royale de Berlin (1764-1767), séjours à Marseille (1773-1777) et à Marienberg (1777-1778) en Suède. En 1781, D. obtient de Berne l'autorisation de créer, avec le céramiste allemand Ferdinand Müller, une porcelainerie à Nyon qui occupa plus de trente personnes et qu'il dirigera de 1789 à 1813. A la liquidation de sa fabrique en 1813, Louis Herpin loue à D. et à ses associés les locaux de la faïencerie de la rue Joseph Girard à Carouge. D. compte parmi les grands maîtres de la céramique et ses œuvres sont présentes dans de nombreux musées.

Sources et bibliographie

  • M.-O. et J.-M. Houriet, Les faïenciers de Carouge, 1985
  • L. Droz, Les comptes de la manufacture de porcelaine de Nyon, mém. lic. Lausanne, 1997
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Jean-Jacques Dortu
Dates biographiques ∗︎ 23.5.1749 ✝︎ 23.8.1819
Indexation thématique
Economie et professions