de fr it

AugustinRoguin

28.3.1768 à Yverdon, 30.4.1827 à Yverdon, prot., d'Yverdon. Fils de Georges Augustin, colonel au service de Sardaigne, et de Jeanne Marie d'Illens. Neveu de Louis d' Illens et de Jacob van Berchem. 1805 Catherine Louise Cottier, fille de François Abraham, négociant à Lyon, de Rougemont. A Marseille dès 1786, R. fut commis dans la maison de ses oncles et devint leur associé en 1791 dans l'armement et la traite des esclaves. Lieutenant dans la garde bourgeoise de Marseille en août 1789, R. fut arrêté à fin 1793 par les jacobins locaux; grâce à des démarches de Robespierre et d'Amédée de La Harpe, il fut libéré en janvier 1794. Installé à Paris en 1796, fondateur en 1797 de la maison Frossard, Duthon, Roguin et Cie (les associés étaient aussi d'Yverdon), R. était riche en 1804 de quelque 300 000 livres de France, dont des immeubles à Yverdon. Revenu en Suisse, il fut conseiller municipal (1815-1827) et syndic d'Yverdon (1815-1824).

Sources et bibliographie

  • O. Pavillon, «D'Illens, van Berchem, Roguin et Cie», in RHV, 2004, 123-146
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.3.1768 ✝︎ 30.4.1827
Indexation thématique
Economie et professions