de fr it

JacquesBidermann

30.11.1751 à Winterthour, 16.7.1817 à Paris, prot., de Winterthour, naturalisé français en 1790. Fils de (Johann) Jacob, membre du Conseil de Winterthour et commerçant. Gabrielle Aymée Odier, de Genève, fille de Jacques Antoine, auditeur, membre du Conseil des Deux-Cents. B. travaille à Genève dès 1762 dans le commerce de coton de son oncle Jakob et il est en 1781 l'un des actionnaires de la maison Senn, Bidermann & Co, active dans le grand négoce. Il est l'un des chefs des Représentants en 1782. La révolution ayant échoué, B. déplace ses activités à Bruxelles, puis à Paris où il fonde en 1789, avec la participation de la société Jacob & Andreas Bidermann & Cie (son père et son frère), la Société maritime (commerce du coton). Membre du club des Jacobins, proche de Mirabeau et de Pierre-Samuel Dupont de Nemours, membre de la Commune de Paris. Conseiller financier du ministère des Affaires étrangères, B. est dès 1792 administrateur et directeur des subsistances de Paris puis de la République, ce qui lui vaut d'être plusieurs fois emprisonné. Il doit liquider ses entreprises en 1795, mais refait fortune et sera le principal investisseur de la poudrerie d'Eleuthère Irénée Dupont de Nemours aux Etats-Unis. Membre du Conseil général de la Seine de 1800 à 1803 et du Consistoire de Paris de 1802 à 1811. Il n'est pas réélu après une nouvelle faillite et meurt ruiné.

Sources et bibliographie

  • Ch. Poisson, Les fournisseurs aux armées sous la Révolution française, 1932
  • L. Weisz, «Licht und Schatten auf einem Pionier des Winterthurer Fernhandels», in Winterthurer Jahrbuch, 1954, 58-64
  • H.C. Peyer, Von Handel und Bank im alten Zürich, 1968, 182-189
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Jacques Biedermann
Dates biographiques ∗︎ 30.11.1751 ✝︎ 16.7.1817
Indexation thématique
Economie et professions