de fr it

Johann GeorgSchwaller

28.3.1747 à Soleure, avant 1809 à Paris, cath., de Soleure. Fils de Viktor Joseph, fondeur d'étain, maître de corporation et receveur des douanes, et de Maria Helena Jaus. 1771 Maria Elisabeth Affolter, fille de Benedikt, fabricant de pâtés et aubergiste de sa corporation. Collège des jésuites à Soleure (1758-1759). S. tint un commerce d'objets en argent et fut admis en 1767 dans la corporation des Forgerons. N'ayant pas été élu au Grand Conseil, S. critiqua publiquement les autorités, ce qui lui valut en 1782 d'être privé de ses droits civiques durant dix ans. Adepte de la Révolution française, il émigra en 1796 à Erlangen et rédigea un pamphlet contre la justice de classe patricienne, qui fut distribué à Soleure en 1797 et 1798 par les patriotes. Il s'établit à Paris en 1797. Sous la République helvétique, il fut caissier à la chancellerie du Directoire (1798-1799) et commissaire à la trésorerie nationale (1799-1803). Il vécut ensuite de nouveau à Paris.

Sources et bibliographie

  • Missbräuche und Ungerechtigkeiten der Regierung zu Solothurn, 1797
  • AFS
  • StASO
  • ZBSO
  • H. Büchi, Vorgeschichte der helvetischen Revolution, 1, 1925, 568, 584; 2, 1927, 206, 219, 224
  • L. Altermatt, Die Buchdruckerei Gassmann A.G. Solothurn, 1939, 137-138
  • SolGesch, 3, 43, 307
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 28.3.1747 ✝︎ avant 1809

Suggestion de citation

Andreas, Fankhauser: "Schwaller, Johann Georg", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.12.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029474/2010-12-06/, consulté le 18.09.2020.