de fr it

JakobKern

15.8.1790 à Berlingen, 4.2.1867 à Aarau, prot., de Berlingen et Aarau (1840). Fils de Leonhard, propriétaire d'une tannerie, et d'Ursula Schindler, de Mollis. 1) Dorothea Erxleben, de Karlsruhe, 2) Climène Dollfus, de Mulhouse, sœur de Gaspard Dollfus. A la suite de la mort prématurée de ses parents, K. fut élevé par Johann Rudolf Meyer, fabricant de textiles à Aarau. Dans cette ville, il fréquenta l'école cantonale et fit son apprentissage dans la fabrique de compas de Johann Ludwig Esser (1805-1809). K. accomplit ensuite ses années de compagnonnage (1809-1819), pendant lesquelles il se spécialisa dans la production d'instruments géodésiques et étudia les questions d'optique qui se posaient dans ce contexte. En 1819, il créa à Aarau un atelier de mécanique de précision dont la production se limita d'abord aux compas, puis s'élargit aux instruments de physique et aux balances. Dans les années 1840, il produisit également des instruments de mesure, de plus en plus demandés sur les chantiers ferroviaires. L'atelier s'avérant trop petit, K. acheta en 1856 un terrain au Ziegelrain, où il fit construire une fabrique. En 1857, il prit comme associés ses fils Adolf et Emil, qui reprirent la direction de l'entreprise lorsqu'il se retira des affaires en 1863.

Sources et bibliographie

  • BLAG, 448-450
  • P. Vogel, «Das Lebenswerk Jakob Kerns», in Aarauer Neujahrsblätter, 54, 1980, 3-34
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.8.1790 ✝︎ 4.2.1867