de fr it

Johann JosefHersche

1.2.1842 à Brülisau, 16.3.1903 à Appenzell, cath., d'Appenzell (rhode de Gonten). Fils de Jakob, instituteur à Brülisau. 1) 1873 Maria Antonia Mazenauer, de Gonten (1877), 2) Theresia Inauen, brodeuse. Formation scolaire élémentaire, "bouèbe" (aide dans les alpages) dès l'âge de 8 ans. A 18 ans, H. fit son entrée dans le secteur de la broderie. Il vendait des broderies fabriquées en Appenzell, ainsi que du petit-lait, à Karlsbad (Bohême) et Bad Gastein (Salzbourg). Après son second mariage, il dirigea également un magasin de broderies à Interlaken. Il passait pour riche. Ainsi l'ancien "bouèbe", qui, selon Jakob Signer, n'avait acquis que les rudiments de la lecture au cours de sa trop brève scolarité, réussit à s'élever au rang d'industriel prospère dans les Rhodes-Intérieures, malgré des circonstances particulièrement défavorables.

Sources et bibliographie

  • Généal. (A. Grubenmann), LAA
  • AWG, 125-126
  • J. Signer, «Chronik der Appenzell I.-Rh. Liegenschaften», in Appenzellische Geschichtsblätter, 1943, no 1, 4
  • K. Neff, J. Dörig, «Innerrhoder Schöttler, Milchkuranstalten und Broderieshändler im Ausland», in IGfr., 8, 1961, 3-30, surtout 23
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.2.1842 ✝︎ 16.3.1903
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Bischofberger, Hermann: "Hersche, Johann Josef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.11.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029625/2009-11-05/, consulté le 25.10.2020.