de fr it

Johann MartinSchirmer

3.9.1777 à Saint-Gall, 7.9.1842 à Hérisau, prot., de Saint-Gall. Fils de Johann Martin, propriétaire d'une manufacture d'indiennes à Saint-Gall, et d'Elisabeth Mittelholzer. Beau-fils de Matthias Schiess. 1) 1801 Katharina Barbara Hörler, fille d'Adam, 2) 1809 Anna Zellweger, fille de Johann Caspar Zellweger. A la mort du père (1778), la famille déménagea à Hérisau, où la mère était active dans la broderie et le commerce. D'abord marchand de mousseline à Hérisau, S. se retira ensuite dans son domaine, où il expérimenta de nouvelles méthodes de praticulture, d'arboriculture et d'élevage. Il fut propriétaire de l'alpage de Klein-Gerstengschwend dès 1808. Dans le cadre de ses vastes recherches historiques et géographiques sur l'agriculture et l'économie alpestre d'Appenzell Rhodes-Extérieures, il demanda à Johann Ulrich Fitzi de dessiner tous les alpages du canton. Membre de la Société des arts, des métiers et de l'agriculture du canton de Saint-Gall, membre d'honneur de la Société appenzelloise d'utilité publique dès 1832. Capitaine de grenadiers, S. fit construire une caserne à Hérisau.

Sources et bibliographie

  • Der Sammler in den Alpen, ms., 7 vol. (StAAR)
  • Verhandlungen der appenzellischen gemeinnützigen Gesellschaft, 1843, 119-122
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 3.9.1777 ✝︎ 7.9.1842
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Schirmer, Johann Martin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.08.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029659/2014-08-04/, consulté le 01.12.2020.