de fr it

UlrichZellweger

5.8.1804 à Trogen, 19.1.1871 à Trogen, prot., de Trogen. Fils de Jacob (->). Frère de Jacob (->) et de Salomon (->). 1) 1837 Elisabetha Potts, fille de Jakob, veuve d'Adolf Herrmann, médecin à Baltimore (Maryland), 2) 1850 Cécile Ryhiner, fille de Christoph, propriétaire d'une filature de schappe. Scolarité à Ludwigsbourg et Stuttgart (1816-1819), formation commerciale à Marseille (1819-1823). Associé de la maison de commerce Orelli & Zellweger à Londres (1823-1830) et d'une entreprise à La Havane (1835-1842), rentier à Trogen (1842-1848). Fondateur de la florissante maison de banque Ulrich Zellweger et Cie à Paris (1848). Fondateur (1859) et premier président (jusqu'en 1864) de la société commerciale bâloise Missions-Handlungs-Gesellschaft (auj. Basler Handelsgesellschaft). Premier président de la Banque d'Appenzell Rhodes-Extérieures (1866-1871). Z. soutint des œuvres de bienfaisance dans son canton d'origine, fonda en 1856 l'établissement éducatif Lindenbühl de Trogen, comprenant une exploitation agricole modèle et une école de tissage. Son séjour en Angleterre fit de lui un représentant du protestantisme "positif" de tendance orthodoxe. Afin de promouvoir son idéal, il créa l'Appenzeller Sonntagsblatt (1862).

Sources et bibliographie

  • W. Schläpfer, Pressegeschichte des Kantons Appenzell Ausserrhoden, 1978, 107-109
  • Holderegger, Unternehmer, 104-105
  • H.P. Salvisberg, Salomon und Ulrich Zellweger, 2008
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ≈︎ 5.8.1804 ✝︎ 19.1.1871
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Zellweger, Ulrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.07.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029669/2013-07-11/, consulté le 02.12.2020.