de fr it

CarlLanglois

20.4.1789 à Bâle, 24.11.1870 à Berthoud, prot., d'Elsau (1818). Fils illégitime de Louis, passementier, et d'Ursula Küpfer, d'Elsau. 1823 Magdalena Elisabeth Forster, de Wipkingen (auj. comm. Zurich). Apprentissage de typographe chez Sauerländer à Aarau (1803-1807), compagnonnage à l'étranger (1807-1809). Engagé chez Sauerländer comme ouvrier (1809-1817) et, après un séjour à Genève (1818), contremaître (1819-1831), L. devint en 1831, à la demande des frères Schnell, éditeur et rédacteur du Berner Volksfreund à Berthoud, feuille libérale qui parut jusqu'en 1845. Il publia dès 1846 la conservatrice Berner Volkszeitung et rédigea de 1847 à 1870 l'Emmenthaler Bote. Editeur de Jeremias Gotthelf, depuis ses premières œuvres de 1837-1839 (Der Bauernspiegel, Die Wassernoth im Emmenthal am 13. August 1837, Dursli der Brannteweinsäufer) jusqu'en 1850, ainsi que de divers périodiques: l'Helvetische Militärzeitschrift (dès 1833), le Schweizerischer Merkur (1835-1836), les Wöchentliche Mitteilungen aus den interessantesten Erscheinungen der Literatur zur Unterhaltung und Belehrung aller Stände (1835-1863) et la Schweizerische Bienenzeitung (dès 1860). Il fonda en outre à Berthoud une librairie qui existe encore de nos jours. Conseiller communal à Berthoud (exécutif, dès 1838). Cofondateur en 1849 de la Société suisse des libraires.

Sources et bibliographie

  • M. Widmann, Festschrift der Firma Langlois & Cie., Buchhandlung und Verlag, Burgdorf, 1831-1931, 1931
  • F. Huber-Renfer, Jeremias Gotthelf als Mitarbeiter am "Berner Volksfreund", 1951
  • F. Huber-Renfer, «Jeremias Gotthelf und sein Burgdorfer Verleger Carl Langlois», in Stultifera navis, 11, 1954, 123-137
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 20.4.1789 ✝︎ 24.11.1870
Indexation thématique
Economie et professions