de fr it

ConstantMontandon

29.6.1812 à Neuchâtel, 26.3.1889 à Bienne, prot., du Locle et de Travers. Fils d'Henri Louis, maître charpentier, et d'Henriette Vaucher. 1878 Barbara Staub, de Männedorf. D'abord domicilié à Feldbach (comm. Steckborn), M. racheta en 1852 les ateliers mécaniques du Brühl au bord de la Suze de Madretsch à Bienne, qui appartenaient à Alexander Köhli et Franz Huber. Il les agrandit (tréfilerie, forge) et y fabriqua des chaînes, des goupilles et des ressorts de lits. A la suite d'un incendie, il fit reconstruire les bâtiments en 1860. En 1902, l'entreprise, appelée tréfilerie de Bienne, employait environ 100 personnes. En 1914, elle fusionna avec la tréfilerie Bloesch, Schwab & Cie de Boujean pour former les Tréfileries réunies de Bienne (depuis 2001 Espace Real Estate SA).

Sources et bibliographie

  • 330 Jahre Drahtzug Bözingen, 50 Jahre Vereinigte Drahtwerke AG, Biel, 1964
  • W. et M. Bourquin, Biel, stadtgeschichtliches Lexikon, 1999, 266
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.6.1812 ✝︎ 26.3.1889
Indexation thématique
Economie et professions