de fr it

MaxDätwyler

12.3.1917 à Staffelbach, 7.4.2005 à Thunstetten, protestant, de Staffelbach. Fils d'Alfred Dätwyler. 1944 Helena Bleikenbacher, de Bischofszell. Après un apprentissage de mécanicien, Max Dätwyler fonda en 1943, à Dietikon, une fabrique de machines-outils et de machines à dessiner. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il participa comme pilote au développement et à la construction d'un avion de combat suisse. Dans son usine transférée à Bleienbach en 1951, il se spécialisa dans la production d'avions civils et militaires, mais après l'affaire des Mirages, en 1964, il se concentra sur la construction de machines pour l'industrie graphique, en particulier l'impression en héliogravure. En 1975, il transféra le siège principal de sa société aux Etats-Unis. La Max Daetwyler Corporation (MDC), plus tard dirigée par son fils Peter Dätwyler à Huntersville, en Caroline du Nord, comptait 14 succursales à travers le monde au milieu des années 1990. Dans la région de Langenthal, l'entreprise occupe un grand nombre de travailleurs, notamment dans la fabrique de machines de précision d'Ursenbach.

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Jufer, Max: "Dätwyler, Max", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.10.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029767/2020-10-12/, consulté le 20.04.2021.